Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 13:41

 

120 Lutte contre le phyloxéra 46 x 38 cm

                                                                                             "Lutte contre le phyloxéra" - huile sur toile - 46 x 38 cm

 

 

HISTOIRE D’un NAUFRAGE (suite)

 

Cubisme

 

             Donc l’art se fit abstrait, non sans avoir d’abord passé tout le figuratif à la moulinette du cubisme. Coup de génie que l’invention du cubisme dont un certain Picasso s’empara sans vergogne. Enfin on pouvait par un moyen simple chambouler la vision du monde et épater le bourgeois. Que demander de plus? Il suffisait de remplacer toute ligne droite ou courbe par une succession d’angles de valeurs diverses et de morceler toute surface simple en un morcellement de facettes. Pratique, non?

Bien sûr la mosaïque existait du temps des romains mais ces derniers, plus nature qu’il n’y parait  n’avaient pas compris qu’on pouvait en tirer un effet pictural débouchant sur la création d’un style révolutionnaire.

             Comme il se doit il fallut justifier cette audacieuse démarche auprès de la critique et des intellectuels. Qu’à cela ne tienne on allait leur concocter quelque théorie sur mesure.

             Veuillez m’excuser de cet aparté mais en tant que professeur ayant enseigné les arts plastiques je me sens parfaitement capable de défendre longuement et véhémentement, preuves à l’appui, avec toutes les références historiques nécessaires ainsi que les arguments philosophiques adéquats n’importe quelle élucubration d’artiste contemporain pratiquant le noble art de l’installation. Mais il se peut que j’aie l’esprit mercantile et que mes motivations soient d’un ordre pratique alors que d’autres feraient cela avec la plus parfaite sincérité. Peut-être même iraient-ils jusqu’à y croire car la crédulité humaine est un océan sans fond ni limites connues.

                      Mais ne soyons pas si pessimistes, certains ont su faire, malgré tout un usage judicieux du cubisme. Je pense ici à Tamara de Lempicka dont les œuvres fortes et sensuelles ont bénéficié d’une simplification géométrique modérée sans sombrer dans la sécheresse ou l’artifice. Mais les exemples de cette qualité restent assez exceptionnels.

                                                                          A suivre…

                                                              Le Chesnay – février 2010

                                                              Copyright Christian Lepère

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'imaginaire
commenter cet article

commentaires