Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 12:32

 

293-Sur-la-lande-fleurie---.jpg

                                                                    "Sur la lande fleurie" - huile sur panneau - 46 x 38 cm

 

 

COUPLE IDEAL

 

 

                   Il s’appelait Jean-Paul. Elle s’appelait Noémie. Ils se connaissaient depuis toujours. Voisins de palier, puis élèves dans la même école, poursuivant leurs études côte à côte et passant le bac la même année pour accéder enfin aux études supérieures.

                   Voilà qu’on vient de leur offrir à chacun un ordinateur pour Noël. Et il se trouve que c’est le même, de la même marque, du même modèle et pourvu des mêmes perfectionnements  ultra sophistiqués avec lecteur de dvd dual double-layer, wireless protocols compliant, compréhensive multi-média suite et user-friendly control centre. Le top du top. Enfin  pas pour longtemps…

                   Ils commencent donc à s’en servir et devraient en tirer à peu près les mêmes résultats époustouflants. Mais le destin veille qui va rompre cette belle harmonie dans les meilleurs délais.

                   D’abord ils découvrent la machine, son maniement de base et ses subtilités électroniques, les sautes d’humeur de la souris et l’imprévisibilité du double clic. Déjà leur façon d’explorer le système et de se l’approprier n’est plus semblable. Ils hésitent, procèdent par tâtonnement, commettent des erreurs, mais tant qu’ils échangent des informations ils se réajustent et maintiennent le cap. A deux on s’épaule et on se réconforte.

                   Très vite ils constatent qu’on leur a fait don d’un matériel évolutif dont les lacunes techniques peuvent être complétées. Les logiciels de base sans doute d’excellente qualité révèlent leurs limites. Des extensions compatibles aussi bien avec Microsoft qu’avec Mac  dont ils pourront télécharger les compléments vont venir heureusement y remédier.

                   Maintenant les voilà équipés et prêts à écrire leurs mémoires avec le traitement de texte, à fixer leurs souvenirs en des photos numérisées au nombre de pixels dépassant leurs plus folles espérances. Comme en plus ils ont Photoshop qui permet de palier aux imperfections de prise de vue à la volée, ils vont pouvoir fabriquer des images dignes des fantasmes de leurs prétentions égotiques les plus légitimes. Au moins ils ne risquent pas d’apparaître sous un jour peu favorable. Finis les yeux rougis par le flash, les effets de perspective grotesques du zoom qui vous font un gros nez et mettent en valeur les plus infimes détails : petits poils érigés, acné de la jeunesse, cernes accentués par un mauvais réglage du contraste. Enfin on peut se voir avec les yeux du retoucheur professionnel. Enfin on peut ne plus envisager l’implant de prothèses mammaires à la silicone industrielle. Un discret remodelage  avec l’outil « fluidité » et voilà qu « Image Ready » vous permet d’avoir la poitrine de rêve à laquelle votre naissance à cette époque de progrès devrait vous donner droit automatiquement. Et c’est instantané. Et vrai puisque la photo le prouve.

                   Pour Jean-Paul c’est un peu différent mais le principe reste le même. Simplement il aura plutôt tendance à accentuer les contrastes et à durcir les traits pour affirmer sa virilité.

                   Revenons en à l’harmonie idyllique du départ. Tout être humain se ressent en gros comme normal à part certaines particularités jugées regrettables comme d’être borgne ou affligé d’une maladie génétique rare. Mais enfin pour le reste chacun se considère comme normal. De là à se dire que ceux qui ne sont pas comme moi ne le sont pas tout à fait, il n’y a qu’un pas que l’on franchit avec naturel sans même s’en rendre compte. C’est aussi vrai pour les groupes et pour les peuples, évidemment. Si les Français sont normaux, comment les Anglais ou les Italiens pourraient-ils l’être ? Sans même parler des Aborigènes ou des Zoulous qui, étant des sauvages, sont (Dieu merci) sans aucune ressemblance avec nous.

                   Donc nous sommes normaux et logiquement les autres devraient avoir les mêmes vues que nous sur le monde. Or, et c’est là que tout se complique, Jean-Paul et Noémie tout en étant normaux se révèlent différents. Bien sûr les inévitables différences liées au sexe sont évidentes. Un petit chromosome x ou y en plus ou en moins (à vérifier) et le tour est joué, nous voilà orientés vers un rôle biologique précis. Cependant la nature a parfois des hésitations, des balbutiements et amène certains à avoir des doutes fort gênants sur leur identité.

                   Dieu soit loué la chirurgie a fait des progrès, certains disent même des miracles et avec quelques injections d’hormones, d’habiles interventions d’as du bistouri, peut-être même un jour ou l’autre des greffes d’organes…on va enfin pouvoir signifier à la nature qu’elle s’est trompée et rétablir ce que le bon sens exige. Nous n’en sommes pas bien loin et rassurez vous on progresse.

                   Donc Jean-Paul est un homme et Noémie une femme. Comme ils sont de vieux amis, sans plus, il leur reste à trouver leur complément biologique naturel dans une autre direction. Et revoilà l’ordinateur providentiel. Pour une somme modique bien que mensuelle et répétitive, ils peuvent se brancher sur internet. Et le monde se déploie sous leurs yeux.

                   Nous vivons dans un monde imparfait, mais qui ne cesse de s’améliorer. Ainsi les âmes en peine de chaque sexe ont enfin la chance de pouvoir combler leur manque biologique de base. Finies les annonces vieillottes du «  Chasseur Français » même si la formule magique du « …et plus si affinités…) pouvait éveiller les espoirs les plus légitimes. Maintenant tout est sous contrôle  et maîtrisé avec l’aide des derniers acquis des sciences humaines de pointe. Avec l’étude comparative (et exhaustive) des paramètres des thèmes planétaire, l’astrologie scientifique grâce aux simulations aléatoires et aux calculs anticipés des conjonctions  et des influences planétaires va enfin pouvoir vous faire entrer dans une normalité prévisionnelle  et rendre compte de votre avenir probable, voire certain. Laissez vous faire, votre fiche est prête et si on la compare avec toutes les autres de l’autre sexe nul doute qu’on ne déniche au plus vite ce qu’il vous faut impérativement puisque la nature l’exige. En tout cas cela élimine tout risque d’erreur. Et si par malheur vous êtes amené à vous séparer  de l’élue ou de l’élu au bout de six mois, c’est que d’autres facteurs totalement non maîtrisables seront venus s’immiscer, tels que le temps qu’il fait, la mort de Ben Laden ou le résultat des primaires socialistes. Le monde est vaste et cruel et ne tient pas toujours compte de nos aspirations les plus légitimes. Donc avec l’aide de clubs de rencontre employant des méthodes d’une rigueur scientifique mais non dénuées de chaleur humaine et de compréhension attentive vous allez certainement trouver l’âme sœur idéale au moins pour les trois mois suivants, en attendant de partir au ski.

 

                                                                     Le Chesnay le 1 janvier 2012

                                                                     Copyright Christian Lepère

 

 

296-Chevaux-de-bois------46.jpg

                            "Chevaux de bois" - huile sur panneau - 46 x 38 cm                        

Partager cet article

Repost 0
Published by L'imaginaire
commenter cet article

commentaires