Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 09:01

227-Repaire-des-activistes--73-x-60-cm.jpg

                                                                     "Le repaire des activistes" - huile sur toile - 73 x 60 cm

 

 

HISTOIRE D’UN NAUFRAGE (suite)

 

Abstraction

 

              Que dire enfin des artistes hantés par la métaphysique et cherchant vainement l’absolu dans le relatif ? Le projet paraît noble, mais tels Don Quichotte ils ont passé leur vie à combattre les moulins à vent de la figuration. Entreprise dérisoire pour un peintre dont le domaine par nature sensuel est celui de l’infinie diversité  et de la richesse luxuriante de la création. C’est qu’il ne faut pas se tromper de niveau et tout mélanger. Jamais l’ascèse et le dénuement ne conduiront l’artiste en tant que tel aux portes de l’infini. Le peintre n’est pas un moine Zen et il se trompe de registre quand il prétend atteindre l’universel en élaguant alors qu’il ne fait que se couper les ailes, privant par la même occasion les autres de son aide à accepter la vie dans sa diversité foisonnante.

               Qui veut faire l’ange fait la bête. Qui veut atteindre l’universel en supprimant le détail anecdotique commet un crime contre la nature, qu’elle soit divine ou non.

               L’erreur fondamentale, celle dans laquelle l’humanité se débat depuis toujours est de vouloir atteindre l’absolu en se débarrassant de tout ce qui gêne et qui déplait. En gros de discriminer le Bien du Mal, selon nos vues limitées et nos préférences personnelles. Alors que la voie se révèle pour qui accepte le déroulement implacable des événements en se reconnaissant pour ce qu’il est réellement : un minuscule rouage, sans aucune importance particulière dans la machinerie universelle, mais cependant rigoureusement indispensable pour l’harmonie de l’ensemble en qui rien ne saurait manquer.

                                                                                      à suivre…

 

                                                                        Le Chesnay – février 2010

                                                                        Copyright Christian Lepère

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'imaginaire
commenter cet article

commentaires