Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 07:21

         264-Mandala.jpg

                                                            "Mandala" - gravure à l'eau-forte - imprimée sur Arches demi-Jésus - 1978

 

 

  Nous ne sommes pas au monde...

suite

 

 

 

                     Mais si j’ai abordé ces sujets qui m’occupent depuis pas mal de temps, c’est que l’actualité la plus chaude m’en a fourni l’occasion.

            Il se trouve que depuis quelque temps j’ai pris connaissance de livres édités sous l’égide du Dalaï Lama depuis environ trente ans. D’esprit curieux et pragmatique ce dernier a cherché a confronter les vues du bouddhisme dont il est le grand spécialiste avec celles de la science expérimentale qui a à ses yeux l’immense mérite de s’efforcer à l’objectivité et de n’avoir de cesse qu’elle n’ait vérifié ses hypothèses avant de les considérer comme établies. Comme le bouddhisme qui a toujours fait preuve d’exigence dans ce domaine.

            Dans ce but le Dalaï Lama a pris l’habitude de réunir des scientifiques de haut niveau, à Dharamsala ou ailleurs dans le monde pour leur permettre d’exposer leurs vues sur les recherches de pointe, avant d’exposer les vues bouddhiste puis de chercher par la discussion à voir les différences mais aussi les  convergences de plus en plus nombreuses à ce jour. Après ces informations un peu théoriques, il ne manque pas de les encourager à expérimenter sans peur et sans préjugés. Ainsi des lamas tibétains et des moines zen se sont laissé installer des électrodes sur la tête avant de se recueillir en méditation. En d’autres circonstances c’est leur sommeil et ses états de rêve qui ont été testés. L’observation a permis de constater qu’il se passait bien des phénomènes inhabituels.

            Dans cette direction je viens d’enregistrer sur France Culture et France Inter quelques témoignages de personnes d’exception. D’abord Corine Sombrun. Jeune musicienne et pianiste virtuose cette française qui commence a être connue a découvert au cours d’un voyage en Mongolie qu’elle était « chamane ». Fort surprise elle  s’est ensuite fait initier au chamanisme  et a découvert le monde étrange des rites et des croyances traditionnels. Mais son esprit étant aussi rationnel qu’occidental elle a décidé de se faire tester par des scientifiques, neuropsychologues et autres spécialistes. L’affaire a donc quitté le domaine de l’irrationnel naïf pour aborder des rivages plus scientifiques où l’observation dûment contrôlée peut servir de preuve. Si le sujet vous intéresse Google se fera un plaisir de vous guider sur internet. Il suffit alors de consulter Wikipédia et quelques autres sites accueillants.

            Dans le même ordre d’idée il y a aussi Jéromine Pasteur qui dans sa cinquantaine assume un long passé de chercheuse et d’exploratrice. Après une jeunesse passée dans le Jura il lui vint l’idée étrange de se construire un voilier puis de traverser l’Atlantique en solitaire avant de faire connaissance avec les Ashaninkas, indiens de l’Amazonie. Sa vie semble bien remplie et elle aussi est dotée d’un esprit de recherche méthodique qui ne s’en laisse pas conter. Mais vous pouvez approfondir le sujet sans moi. Je ne fais que le signaler et serais d’ailleurs bien aise si vous me signaliez d’autres sources d’information aussi sérieuses. Si vous fréquentez Internet le problème sera plutôt de ne pas se laisser déborder par le racoleur et le non prouvé et surtout d’élaguer soigneusement tout ce qui est douteux. Enfin tout cela est gratuit et wikipédia vous ouvre les bras…

            Je voudrais maintenant retenir de tout ce qui précède que nous vivons une époque étrange. Après une phase d’assurance triomphante et d’une naïveté confondante à la fin du 19° siècle, époque où l’on croyait sinon tout connaître, du moins disposer des informations essentielles sur toutes choses, la science actuelle est en train de se remettre en question. De plus en plus de spécialistes admettent que leurs connaissances, bien que croissant de façon exponentielle sont encore bien lacunaires et incertaines. D’abord on a perdu la matière solide à laquelle on croyait jusque là dur comme fer. Einstein et quelques autres ont lancé le pavé dans la mare. Et si tout n’était pas comme on le croit ? Et si tout n’était qu’apparence déterminée par notre propre niveau de perception ? Et si le spectateur n’était que celui qui par son regard est en train de fabriquer un spectacle destiné à son propre usage ? Voilà qui est bien dérangeant et qui ne nous plait guère !

            Pourtant de nombreuses recherches, savantes et méthodiques, ont permis de répondre de façon de plus en plus précise et l’on a découvert quelle énorme part de subjectivité et d’interprétation personnelle était nécessaire pour s’imaginer vivre dans un monde solide, bien définissable et où tout peut être nommé avec assurance, prouvé et expérimenté par toute personne dotée de bon sens. Mais des gens un peu plus profonds, un peu plus curieux, ayant un peu moins besoin de se rassurer l’ont toujours su. La sagesse est sans doute aussi vieille que l’humanité. Le monde est infiniment plus subtil, enchevêtré et contradictoire que tout ce que l’on peut concevoir. Et surtout dès qu’on ose l’observer de plus près il se révèle paradoxal…Toutes les traditions sérieuses nous l’on dit, la raison ne peut jamais aller jusqu’au bout de ses recherches. Elle ne peut pas conclure. Vient toujours un moment où elle doit avouer son impuissance, face à la transcendance. Fort utile et indispensable à notre niveau de perception  elle se révèle insuffisante au-delà pour la simple raison qu’elle est limitée dans un monde qui ne l’est pas.

 

                                                                 Le Chesnay le 27 mars 2013

                                                                 Copyright Christian Lepère

 

 

      225-Monts et merveilles

                                         "Monts et merveilles" - eau-forte imprimée sur Arches demi-Jésus ' 1975

 

 

Ce qui va suivre…

 

Pour le moment je n’en sais rien.

Patientons…On verra bien.

Tant qu’on a la santé !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'imaginaire
commenter cet article

commentaires