Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : "L'imaginaire" selon Christian Lepère
  • : "L'homme est un animal capable de transcendance" et d'humour...
  • Contact

Recherche

Liens

21 août 2022 7 21 /08 /août /2022 16:02
"Par un beau soir d'été" - (N° 260 ) - dessin à la mine de plomb - 3221,5 x 50 cm - juillet 2022

"Par un beau soir d'été" - (N° 260 ) - dessin à la mine de plomb - 3221,5 x 50 cm - juillet 2022

 

 

 

 

Cogitations oiseuses

Et cependant indispensable

1

 

             Je vous l’avoue sans ambages, maintenant que mes 80 ans m’ont rejoint, j’attendais depuis fort longtemps cette période de ma vie. Comme si le reste n’était qu’une préparation. Et pourtant …et pourtant je n’ai pas le sentiment d’être arrivé au bout du bout. Mais au moins ça commence à prendre corps. L’espoir commence à luire dans la nuit obscure de mon âme qui s’est toujours interrogée sur le pourquoi du comment et les aléas inévitables.

             Ces propos vous paraissent-ils bizarres, déjantés ou simplement inadaptés ? Me manquerait-il ce tout simple bon sens qui fait qu’on accepte tout, les joies et les vicissitudes en se disant que ça va bien finir par s’arranger…

             Pourtant mes proches ont bien fait tout le nécessaire pour m’intégrer au consensus et m’imposer l’évidence que tout est dit,  dans la vie ordinaire. Au moins c’est clair. Un beau jour nous sommes nés, nous avons surgi dans ce monde après la gestation nécessaire et papa,  maman et la concierge étaient là pour nous accueillir ? Du moins dans le meilleur des cas, celui où tout est banalement normal. Je ne parle pas de ceux qui naissent orphelins ou gravement handicapés ou même périssent avant d’avoir pris pied dans le concret biologique. Paix à leur âme car ils meurent innocents. Ouais… c’est à voir…et après tout peut-être ont-ils reculé au dernier moment avant de revenir dans le cirque où ils ont déjà échoué. Excusez-moi de faire allusion à cette croyance aussi sotte que grenue qui a poussé d’innombrables orientaux à croire à d’innombrables vies successives. Mais après tout ils avaient été endoctrinés par le Bouddha, cet hurluberlu qui allait chercher midi à 14 heures au lieu de faire comme tout un chacun en assumant les vicissitudes quotidiennes avec résignation parce qu’on n’y comprend que dalle  et que de toute façon, il n’y a rien à comprendre…

 

                                                                                              A suivre

 

 

 

 

 

604 - Cogitations oiseuses - 1ère partie
604 - Cogitations oiseuses - 1ère partie
604 - Cogitations oiseuses - 1ère partie

 

 

 

 

Laurel et Hardy sont dans un bateau…

Si laurel tombe à l’eau

Quest-ce

Qui

Reste ?

Hardy !  Oui mais si c’est Poutine 

Et Jaruzelski ?

Alors ça devient plus compliqué

La question étant de savoir qui fait pipi le plus loin.

Parce que  dans ce cas c’est lui

LE CHEF

!!!!!!

Incontesté parce q’incontestable.

!

D’ailleurs nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts !

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires