Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : "L'imaginaire" selon Christian Lepère
  • : "L'homme est un animal capable de transcendance" et d'humour...
  • Contact

Recherche

Liens

18 juillet 2022 1 18 /07 /juillet /2022 09:59
599 - Sans se presser  (poème)
599 - Sans se presser  (poème)
"Hardis explorateurs"  (254) - Dessin à la mine de plomb - 32,5 x 50 cm  - juin 2022

"Hardis explorateurs" (254) - Dessin à la mine de plomb - 32,5 x 50 cm - juin 2022

 

 

 

 

Sans se presser

 

Et si lentement pas à pas

La nuit s’en vient, la nuit s’en va

Au fil du temps qui fuit sans bruit

De jour en jour après la pluie…

 

C’est son problème et non le notre.

Cessons de nous voir tout puissants

Juges, parties et bons apôtres

Séducteurs fous, mâles dominants.

 

 

Le temps passait sans se presser

Traînant le pas nonchalamment

Suivant son cours chemin faisant

Plein de ses lenteurs calculées.

 

Vieillir nous eût pris moins de temps

Si la vie entraînant nos jours

S’était permis pour faire plus court

D’enjamber le prochain printemps

 

D’enjamber automne et saisons

Et faisant plus que de raison

La nique au vain enchaînement

Qui se veut triste et récurrent

 

qui fit que mai suivit avril.

En ne se découvrant d’un fil

Pour suivre la logique innée

Voulant au nom de la pensée

Tout dominer !

 

 

Conclusion

 

Où sont nos désidératas 

Que nous voudrions imposer

Au cours du temps, de ce qui va

Suivre son fil d’éternité ?

 

Mais le destin sait ce qu’il fait

Tout en tissant nos destinées

Tout en imposant sa logique,

Plus obstiné qu’une bourrique !

 

Il s’en tient à ses habitudes

Ses manies de vieillard sénile

Qui fait face  en refusant pile

Refusant sa décrépitude

A l’ obsolescence programmée.

Et c’est bien joué !

 

La Brosse Conge

Le 17 mai 2022

 

 

 

 

599 - Sans se presser  (poème)
599 - Sans se presser  (poème)
599 - Sans se presser  (poème)

 

 

 

 

Il se trouve que je suis retraité depuis vingt ans

et que ma vie se poursuit

paisiblement

sans

complication

facétieuse de la part

d’un destin qui pourrait se révéler

plus riche en péripéties et improvisations

bonnes ou mauvaises mais inattendues comme

il lui est coutumier dans la plupart des cas.

C’est donc une affaire

 

à suivre

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires