Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : "L'imaginaire" selon Christian Lepère
  • : "L'homme est un animal capable de transcendance" et d'humour...
  • Contact

Recherche

Liens

8 septembre 2021 3 08 /09 /septembre /2021 09:34
"Afflux de fées"  (503) - huile sur toile - 73 x 60 cm - 2006

"Afflux de fées" (503) - huile sur toile - 73 x 60 cm - 2006

 

 

 

Inlassable faucheuse

 

               Drapée dans son suaire blanchâtre et plein d’éclaboussures, la faucheuse inlassable progresse à grandes enjambées. De ses longs pieds osseux elle piétine  tout ce qui se présente et qui prétendrait lui faire rempart dans sa tâche d’équarrisseuse. A tout instant elle progresse taillant dans la masse du  vivant, n’épargnant rien de ce qui fût si chaud, si doux  et plein de souvenirs d’enfance. Elle avance à grand pas en balançant ses hanches maigres et osseuses plus sèches qu’arbre mort au cœur de l’hiver. Articulations rigides au mouvement de sécateur, à la précision mécanique d’un métronome halluciné progressant sans relâche dans ce qui fût un terrain d’affrontement et qui n’est plus que chaos de membres arrachés  et de troncs cul-de jatte. Tout ce qui reste des deux grandes armées qui s’affrontaient en cette terre de désolation.

               Pourtant la partie était belle. D’un côté le maître impérial, mâle dominateur au bouclier éblouissant, cerclé de ses lieutenants, hommes de main dévoués aux tâches les plus féroces..De l’autre les houris, belles à  vous faire damner les plus grands saints du paradis. Pleines de rondeurs voluptueuses mais sorcières implacables au bras nerveux dardant la pique ou le sabre et prêtes à en découdre en lançant des clameurs orgiaques vers des cieux déchainés.

               La femme éternelle, féconde et nourricière face au père implacable, ivre d’imposer sa loi. Mais celle-ci ne rêvant que d’asservir son maître. Comme toujours ! Comme à  l’accoutumée…Comme au temps des époques disparues dans les oubliettes poussiéreuses d’un passé de légende. Les clameurs de Rome se sont éteintes et Carthage, détruite n’est plus que cendres dispersées par un vent brûlant de désert infini.

               Mais pourquoi réveiller en nous les archétypes subliminaux de nos subconscients oubliés ? Pourquoi tout ce tapage et ce déchaînement ? Parce que dans nos profondeurs gît tout un passé refoulé, dénié et qui nous fait si peur ! Tous nos monstres sont là prêts à intervenir. Et si nous ne pouvons leur faire face la seule suite envisageable est le terrorisme aveugle ou encore pire : le  retour des talibans à Kaboul. Car eux au moins sauront quoi faire pour ramener la paix et la loi coranique joliment justifiée sous  sa chape de plomb. Enfin vous pourrez dormir tranquilles, braves gens, car tout sera sous contrôle.

 

                                               La Brosse Conge le 2 septembre 2021

                                                        Copyright Christian Lepère

 

 

 

 

557 - Inlassable faucheuse
557 - Inlassable faucheuse
557 - Inlassable faucheuse

 

 

 

 

C'est le temps de faucher

car la saison est propice

et qu'il est grand temps

de désherber

avant

de

passer à la suite !

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires