Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : "L'imaginaire" selon Christian Lepère
  • : "L'homme est un animal capable de transcendance" et d'humour...
  • Contact

Recherche

Liens

21 juin 2021 1 21 /06 /juin /2021 12:04
"Vulves forestières - dessin à la mine de plomb - 32,5 x 50 cm - mai 2021

"Vulves forestières - dessin à la mine de plomb - 32,5 x 50 cm - mai 2021

 

 

 

 

Placébo

 

 

               Pour l’opinion publique bienpensante actuelle le mot est un épouvantail. Si vous parlez de « placébo » les boucliers se lèvent et la croyance est démasquée. Non, on ne va pas nous faire gober n’importe quoi ! Soyons sérieux…Le monde est fait d’atomes groupés pour former des molécules et celles-ci ont des propriétés chimiques indéniables. Avec elles on élabore des médicaments qui peuvent soulager nos maux les plus divers. Au moins c’est du concret, de l’irréfutable, du prouvé en double-aveugle.

               Ainsi va la science  officielle, celle qui, aux dernières nouvelles se fonde sur la raison et la logique. Et pourtant chacun sait, depuis fort longtemps que nous sommes des créatures subjectives, pas toujours très rationnelles et préférant souvent nos fantasmes à la réalité des faits.

               Par ailleurs on a bien remarqué que nos croyances ont une influence sur notre moral, donc sur nos états d’âme et tout ce qui en dépend. Aucun médecin qui s’intéresse à son patient au moins autant qu’à sa maladie n’osera vous dire que c’est négligeable. Le patient qui croit qu’il va guérir à plus de chance d’y arriver que celui qui doute du médicament..

               Voilà, tout est dit. Donc le placébo a une utilité qu’on peut prouver avec des chiffres. Même s’il s’agit d’un morceau de sucre dilué dans l’eau du robinet…

               C’est sûr nous ne sommes pas naïfs à ce point qu’on puisse nous faire croire que notre vessie est une lanterne ( Comme nous le disait le regretté Francis Blanche. Paix à son âme !)

               Cependant l’effet placébo nous montre au moins une chose : un certain effet du cerveau pensant sur des processus biologiques relevant d’informations transmises au moyen de messages chimiques ou d’impulsions nerveuses. Tout le monde l’a constaté et l’on sait bien que nos sentiments et nos émotions en modifiant les sécrétions des glandes endocrines vont changer le comportement de nos organes, donc agir sur notre santé.

               Or l’être humain que nous sommes est une totalité indivisible, un maillage complexe ou tout ce qui se passe à tous les niveaux se transmet et se répercute dans tous les organes, y compris ceux des sens. Y compris ceux qui analysent et qui dirigent. Y compris ceux qui permettent à l’âme (le corps subtil des arts martiaux) d’animer le corps avec  efficacité, puisque c’est son rôle.

               Avec la mondialisation la science est en train de progresser  de façon exponentielle. Les découvertes circulent de plus en plus vite et peuvent donc être vérifiées par un nombre sans cesse croissant d’équipes de spécialistes possédant des laboratoires de mieux en mieux équipés.

               Par ailleurs on constate une ouverture d’esprit permettant d’aborder les sujets qui relevaient d’autre chose que de la science. Ainsi les croyances traditionnelles et les religions  que seuls des philosophes et des penseurs osaient soumettre à l’analyse.

               Au point où nous en sommes, Matthieu Ricard, un scientifique de très haut  niveau, indiscutable sur ce plan-là  se fait garnir le crâne d’électrodes   pour observer les effets biologiques des méditations intensives sur son fonctionnement cérébral. Et il est loin d’être le seul.

               Corine Sombrun qui a maintenant la soixantaine a découvert le chamanisme en Mongolie il y a vingt ans. Avec le tambour  et tout le pittoresque traditionnel. Mais maintenant elle fréquente des laboratoire et a mis au point des techniques de transe vérifiables de façon rigoureuse.  Son approche  est celle  des états modifiés de conscience par les moyens des neurosciences. Ce qui n’était pas le cas de sainte Thérèse de lisieux que des rationnels de l’époque considéraient au mieux comme une douce illuminée…dont l’intérêt ne dépassait pas le pittoresque.

               .Bien entendu je ne vous demande pas de croire ce que je vous dis…mais vous pouvez vérifier mes sources sur internet et plus précisément sur You tube. C’est gratuit et on n’est pas tenu d’approuver.

 

                                               La Brosse Conge le 1er mai 2021

                                               Copyright Christian Lepère

 

 

 

              

546 - Placébo
546 - Placébo
546 - Placébo
546 - Placébo

 

 

 

Après la chaleur étouffante

L'orage....

puis la fraîcheur

et de nouveau l'orage !

En attendant la suite qui ne saurait tarder !

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires