Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : "L'imaginaire" selon Christian Lepère
  • "L'imaginaire" selon Christian Lepère
  • : "L'homme est un animal capable de transcendance" et d'humour...
  • Contact

Recherche

Liens

2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 08:36
 315 - " Le cercle de famille" - eau-forte imprimée sur papier Arches format Demi-Jésus - 1982

315 - " Le cercle de famille" - eau-forte imprimée sur papier Arches format Demi-Jésus - 1982

Albert, citoyen intègre

Suite et fin

 

          

           La soirée précédente Albert avait regardé la télé pour y jouir d’un film sur Bonaparte et la campagne d’Egypte. La chose n’était pas déplaisante à regarder. L’histoire y déployait son effervescence à l’aide d’images numérisées, trafiquées et pleines d’effets très spéciaux rendant compte de réalités  anciennes devenues depuis des légendes dont l’enfance est friande. L’équivalent des images d’Epinal en version enrichie et corrigée pour Smartphone de dernière génération dispensant la 4 G. Un bon spectacle pour se détendre avant d’aller remplir son devoir de citoyen. En tout cas suffisant pour toute âme ayant conservé sa fraîcheur enfantine et voulant discerner les bons des méchants.

           Le général Bonaparte était donc le héros qui se lance dans une folle aventure militaire mais avec la meilleure conscience. C’est qu’après avoir combattu victorieusement pour l’idéal révolutionnaire il veut maintenant apporter la civilisation et le progrès à tous ces malheureux qui après leur heure de gloire hélas très ancienne, ont sombré sous des dominations adverses pendant des éternités. Il veut donc retourner aux sources pour les revivifier. Le projet est beau et exaltant. Ne reste plus qu’à le concrétiser ou, comme on dit familièrement, « Y a plus qu’à… ». Il lance donc sa flotte sur les mers, réussit à déjouer la vigilance des Anglais et permet à des artistes, des scientifiques et des penseurs de parvenir en Egypte. Là ils pourront s’instruire, s’ouvrir à des pratiques inconnues et en retour apporter tous leurs savoirs et leurs compétences. Tout ce que l’Europe a développé depuis la Renaissance avec l’apothéose du siècle des lumières. Il s’agit donc de redécouvrir le passé pour se propulser vers l’avenir. Ce n’est pas dit mais clairement on se dirige vers des lendemains qui chantent.

           Hélas, trois fois hélas ! Les Anglais arrivent inopinément et font le coup de Trafalgar. Voilà notre général Bonaparte amputé de sa flotte, coincé en Egypte. Mais qu’importe il est prêt à tout. Y compris lancer son armée à travers le désert pour atteindre le Caire. C’est marche ou crève pendant que quelques-uns artistes et chercheurs se la coulent douce à Rosette au bord de la Grande Bleue. Mais les hommes sont félons et les autochtones ne veulent pas trop se laisser envahir. Pourtant Bonaparte a fait part de bonne volonté. Non content d’admettre les coutumes religieuses voilà qu’il les encourage et se sent des velléités musulmanes. Mais les foules sont versatiles et le premier enthousiasme passé elles se mettent à exprimes des doutes. La situation se renverse. Les féroces mamelucks attaquent puisque c’est leur métier. Il les repousse. Ils s’esquivent et l’entraînent au loin vers le Sud. Comment s’entendre avec des gens qui ne jouent pas franc-jeu ?

           J’avoue qu’Albert, mon héros, bien que séduit par les péripéties se lasse un peu de ces histoires vieilles comme le monde. Guignol c’est bien mais à consommer avec modération comme toutes les bonnes choses. Il est donc allé reposer ses membres un peu las pour se réfugier dans un sommeil apaisant.

           Donc Albert après une nuit réparatrice a pu aller accomplir son devoir, ce qui vous a été dûment relaté. Il a de plus sur le chemin de l’aller et du retour croisé quelques amis et connaissances qui s’apprêtaient à faire comme lui. Et cela l’a réconforté de ne pas se sentir seul. C’est donc la conscience tranquille qu’il a pu revenir chez lui, point de ralliement d’où il repartira comme d’habitude vers de nouvelles aventures, comme Tintin, comme Bonaparte. En attendant le second tour des élections où enfin l’aventure de la France éternelle pourra se poursuivre dans les meilleures conditions. Enfin souhaitons-le car plusieurs candidats, selon des sources bien informées quoique contradictoires sont prêts à nous entraîner vers le chaos et la déchéance. Mais le pire n’est jamais certain même s’il reste toujours possible. Enfin, comme l’avait dit je ne sais plus trop qui mais qui avait de l’expérience : « Nous étions face à l’abîme, nous avons fait un pas en avant ! »

 

                                                         Le Chesnay le 23 avril 2017

                                                         Copyright Christian Lepère

"Le cercle de famille" - détails

"Le cercle de famille" - détails

339 - Albert, citoyen intègre - suite et fin

Le soleil

brille à nouveau!

laissons- le accomplir sa mission

en attendant les dernières nouvelles du vaste monde où il éclaire

 les bons comme  les méchants.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'imaginaire
commenter cet article

commentaires