Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2016 2 08 /11 /novembre /2016 08:12
"Décadence rock" - huile sur toile - 46 x 38 cm - 2010

"Décadence rock" - huile sur toile - 46 x 38 cm - 2010

Nature améliorée

Suite et fin

 

            La chose est maintenant bien connue : toute forme d'amélioration du vivant déclenche des réactions d'adaptation. C'est ainsi que les germes et autres bactéries deviennent  par d'ingénieuses mutations, résistants aux antibiotiques. Alors bien sûr il faut augmenter les doses et, inévitablement, les effets secondaires de ce matraquage aussi pervers qu'inévitable.

            On en est donc arrivé assez vite à multiplier les épandages d’insecticides. Par avion c’est plus rapide et beaucoup plus radical. Ça ressemble un peu à la déforestation par le napalm mais c’est pour la bonne cause. Ah, bien sûr il subsiste des populations à proximité des « déserts verts » et elles en prennent plein les narines. C’est ce qu’on appelle des dommages collatéraux. Infiniment regrettables mais que voulez-vous on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs… Cependant Monsanto a une éthique et sait se plier aux lois, surtout celles qui abondent dans son sens et lui permettent de faire de juteux bénéfices. Tenez, par exemple, le monopole des brevets qui permettent à un inventeur, bienfaiteur de l’humanité, de toucher les bénéfices de ses trouvailles. D’éviter d’être pillé. Appliquons donc cela aux recherches génétiques. La firme qui a concocté une nouvelle espèce de soja miracle ou de maïs néo- libérale va pouvoir la faire breveter.

            C’est là que la logique légale va échapper au simple paysan qui a utilisé l’espèce génétiquement modifiée. Après avoir récolté il va maintenant épargner une partie des graines pour pouvoir les replanter ainsi qu’il le faisait depuis toujours. Eh bien non ! C’est intolérable ! L’espèce modifiée est devenue la propriété intellectuelle de son créateur. Il va donc devoir l’acheter à nouveau. Sinon il sera traîné devant les tribunaux comme tout contrevenant qui enfreint la loi.

            Je ne crois pas que les négriers du commerce triangulaire invoquaient ce genre de principe que seuls les progrès de la manipulation génétique ont rendu possibles. A l’époque on était plus spontané et naturel. Et la loi du plus fort n’avait même pas vraiment besoin d’être justifiée ou alors par des arguments religieux devenus parole d’évangile. Par exemple : Les indigènes ont-ils une âme qui en ferait des humains ? Des chrétiens potentiels ? Il suffit alors de les plonger dans des conditions ou leur comportement sera celui d’un animal assurant sa survie. C’est-à-dire bestial. Et la preuve sera faite. Mais sur le radeau de la Méduse, chère à Géricault les pratiques anthropophages n’étaient pas forcément le fait de brutes à faciès négroïde. La majorité était de carnation plus nuancée. L’occasion ferait-elle le larron ? Espérons qu’aucun fait divers actuel ne viendra conforter cet horrible soupçon.

            Pour les plantes transgénique le progrès n’aura donc pas été aussi massif et linéaire que prévu. Il semblerait même que les effets pervers accumulés finissent par contredire l’excellence des intentions proclamées. Mais nous vivons dans un monde libéral jusqu’à plus soif où les élites persistent à penser que les choses vont s’arranger d’elles-mêmes. Laissez les gens s’enrichir, ils finiront par se calmer et pleins de reconnaissance seront prêts à partager les bénéfices en regrettant amèrement leurs erreurs. Avouez que c’est une perspective enivrante. Alors dormez en paix braves gens ! Tout est sous contrôle. La zone est sécurisée.

 

                                                             Le Chesnay le 17 octobre 2016

                                                             Copyright Christian Lepère

 

"Décadence rock" - détail

"Décadence rock" - détail

"Décadence rock" - détail

"Décadence rock" - détail

"Décadence rock" - détail

"Décadence rock" - détail

Le progrès est en marche.

inexorablement!

Affaire à suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by L'imaginaire
commenter cet article

commentaires

anabelle 08/11/2016 15:33

j'adore vous lire