Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 08:18
'Petites cailles dodues" - dessin aquarellé - 28 x 40 cm - 1984

'Petites cailles dodues" - dessin aquarellé - 28 x 40 cm - 1984

Chacun son tour

 

                En traversant la rue il s'était fait écraser. Sans préavis. Sans sommation. Pourtant c'était un bon citoyen payant ses impôts aux dates prévues et respectant la loi. D'ailleurs il avait traversé dans le passage prévu pour les piétons et le petit bonhomme du feu tricolore était vert, totalement permissif. Mais le destin qui a bien d'autres préoccupations ne tient pas toujours un compte rigoureux des preuves de civilité.

                Donc il était mort. Grièvement et sans appel. Autour quelques badauds s'étaient rassemblés et avaient prévenu police secours qui arriva sans délais. On ramassa le corps , très présentable à vrai dire. A peine contusionné et d'un seul tenant ce qui facilita les manipulations. Puis l'on se dispersa car chacun avait à faire.

                Vous entretiendrais-je des pensées qui me sont survenues, des réflexions profondes et désabusées que j'ai nourries, des sentiments éprouvés en me disant que, peut-être, je l'avais échappé belle ?

                Ah ! Si j'étais passé là à l'instant fatal, suivant de quelques mètres celui qui gisait maintenant et qui, allez donc savoir, aurait dans ce cas atteint l'autre trottoir sans problème… Se serait-il alors retourné pour constater mon trépas ? Aurait-il eu une pensée apitoyée devant mon triste sort ?

                Mais je m'égare. Je fabule. J'invoque des faits imaginaires. Je m'emberlificote dans des suppositions alors que les faits relèvent de l'évidence. De la routine. De la rubrique des chiens écrasés et des faits divers pour sous-préfecture. Alors, sans plus s’appesantir il ne nous reste plus qu'à boire un bon coup, remonter nos bretelles et tenter vaille que vaille de reprendre espoir. Après tout la vie est belle, l'automne arrive et de multiples splendeurs nous attendent dans les sous-bois qui vont bientôt s'enflammer des couleurs exaltées de cette arrière-saison.

 

                                                    Le Chesnay le 26 septembre 2016

                                                    Copyright Christian Lepère

"Petites c ailles dodues" - détail

"Petites c ailles dodues" - détail

"Petites cailles dodues" - détail

"Petites cailles dodues" - détail

L'issue était fatale

mais

une suite

est toujours possible

du moins si on le souhaite.

Partager cet article

Repost 0
Published by L'imaginaire
commenter cet article

commentaires

anabelle 08/11/2016 15:33

toujours aussi spirituelle