Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2016 2 05 /01 /janvier /2016 09:08
"La conquête de l'air" - huile sur toile - 65 x 54 cm - 2005

"La conquête de l'air" - huile sur toile - 65 x 54 cm - 2005

La dalle de Palenque

Préambule

 

               J'avoue, je suis un sceptique, mais pas de la race de ceux qu'un tempérament hypocondriaque pousse à douter de tout et à se détruire la santé par peur d'un optimisme naïf. Certes le pire est toujours possible, cependant comme il n'est jamais certain on peut se laisser vivre sans remords excessifs.

               Ceci étant posé, je me sens plus léger pour aborder des sujets qui laissent perplexes.

               Il y a peu une amie m'a remis entre les mains un livre un peu dérangeant et d'un volume menaçant d'être indigeste. Intrigué je l'ai lu. C'était « Le champ » de Lynne Mac Taggart, personne inconnue de moi et peut-être aussi de vous-même. C'est une journaliste qui porte intérêt aux sciences et notamment à la physique quantique et à ses aspects dérivés pouvant concerner tout un chacun. L'ouvrage est sérieux et très documenté car l'auteur a beaucoup fréquenté les scientifiques dont elle raconte la vie et les recherches. Ceux-ci intéressés par des sujets que les autorités officielles ont tendance à ignorer, si ce n'est à suspecter, n'ont jamais joui de beaucoup d'appuis et ont même souvent été mis sur la touche. Par exemple Jacques Benveniste et ses travaux sur la « mémoire de l'eau ». Travaux menés avec rigueur mais qui avaient le grave défaut de justifier l’homéopathie alors que la position officielle est que l'action bénéfique d'un médicament résidant dans ses molécules actives se trouve annulée en  l'absence de ces dernières. Il est vrai qu'à force de dilutions il n'en reste plus la moindre trace...et que l'industrie pharmaceutique allopathique a absolument besoin de ces dernières qui constituent son fonds de commerce…

               Or, « Le champ » parle des recherches sur le « vide quantique », c'est à dire sur le plus impalpable dont apparemment nous n'avons que faire ! Pourtant ce « vide » qui occupe la quasi-totalité de l'espace aussi bien interplanétaire qu'atomique semble avoir des propriétés étranges. D'abord il faut bien qu'il soit quelque chose sinon les particules  ne pourraient communiquer entre elles. Qui plus est les « particules élémentaires » n'en ont que la qualification puisqu'elles sont elles-mêmes composées de « quarks » et autres entités dont les  noms exotiques désignent ce qui est totalement impalpable et dont même la localisation devient problématique. Nous voilà confrontés à un monde de « Champs » et de « forces » bien éloigné de la pesanteur  contondante du pavé qui vient agresser les forces de l'ordre chargeant les barricades qui leur font obstacle.

               Mais le vide a des propriétés étranges. Il est plein d'énergies potentielles et semble pouvoir stocker des informations. De là à se demander si nous ne sommes pas reliés les uns aux autres par des réseaux d'énergies et des ondes d'une grande variété véhiculant des informations à tous les niveaux...Après tout nous admettons qu'un tas de matériaux composites enjolivés d'un écran et plein de circuits électroniques puisse nous réjouir de spectacles lointains et nous enchanter de musiques suaves. Nous admettons aussi que l'ordinateur le plus banal, même de bas de gamme, puisse nous brancher avec l'aide de la Wi Fi sur de lointaines banques de données.

               Tout cela est vrai et j'en témoigne ! J'ai même vu des personnes d'apparence très ordinaires invoquer les esprits et se mettre en relation avec Tante Agathe qui pourtant habite dans le Nord -Pas -de -Calais à l'aide d'une sorte de boîte noire aux propriétés de gris- gris ou de fétiche, qu'elles appelaient gentiment « Mon Smartphone » et ce dans le métro au vu de tout le monde. Cérémonie vaudou à domicile ? Mais le service après-vente est assuré.

               Devant ces faits avérés, certains se demandent si l'espèce d'ordinateur biologique qu'abrite notre boîte crânienne serait totalement dépourvu des capacités que nous reconnaissons à des objets usuels produits en grande série et jetables dans nos poubelles si nous n’avons pas la conscience écologique.

               Mais la science progresse et de braves gens dont le bons sens n'est pas douteux en arrivent à se soumettre à des expériences. Rigoureuses, menées en laboratoires, avec expertise, contre-expertise et analyses statistiques. Même des moines zen ou tibétains laissent enregistrer leurs ondes cérébrales en posture de méditation et les résultats ne sont pas neutres.

               Une des hypothèses majeures serait que le vide quantique constitue un immense réservoir de souvenirs et d'informations. Une encyclopédie Wikipédia cosmique à l'échelle de notre galaxie, la Voie Lactée, mais aussi, évidemment de tout ce qui est au-delà et qui n'en est séparé que par du vide tout aussi quantique…

               Je n'insisterai pas, n'étant nullement spécialiste et étant affligé d'une  allergie aux mathématique gravement congénitale qui me force à croire les physiciens sur parole. Ce qui me chiffonne… mais que voulez-vous nul n'est parfait.

 

                                                                                                  A suivre

 

"La conquête de l'air" - détail

"La conquête de l'air" - détail

"La conquête de l'air - détail

"La conquête de l'air - détail

A suivre...

Si ça vous chante

et si vos obligations diverses

vous en laissent le loisir

et lenéfice

final.

Partager cet article

Repost 0
Published by L'imaginaire
commenter cet article

commentaires