Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2015 2 22 /12 /décembre /2015 08:26
"Des cieux gris bleus" - huile sur toile - 61 x 50 cm - 1987

"Des cieux gris bleus" - huile sur toile - 61 x 50 cm - 1987

Un jour parmi tant d’autres

 

               Ce matin-là il émergea en tombant de son baldaquin. Pestant et maugréant sur l'inclémence climatique qui obscurcissait l'aurore de son lever.

               A tâtons il rechercha ses escarboucles. D'ordinaire à son chevet elles s'étaient éclipsées sans crier gare. Enfin il en trouva une moitié de paire, seulette et orpheline. Comme de coutume il fulmina sur l'inconséquence des personnels de maison pourtant dûment appointés. Tous ! Que des incapables, des parasites, des syndiqués planqués dans leurs conventions sociales au prorata de la pénibilité. Des assistés de la gidouille. Des bons à pendre qu'en un sac on va ligoter. Le tout à jeter en Seine et à vau-l'eau. « Fluctuat nec mergitur » qu'ils disaient… Tiens ! Ça leur apprendra !

               Mais ce n'était pas suffisant et il en rajouta derechef. C'était pour l'exemple ! Pour le renouveau moral ! Pour un ordre social enfin pérenne et contre la dictature du prolétariat ! N'en déplaise à Lénine et ses thuriféraires assermentés.

               Fier de sa diatribe il pût enfin entamer sa journée. A perte de vue elle s'étendait à ses pieds. Vaste espace béant de tous les possibles. Champ d'affirmation de son moi péremptoire. On allait voir ce qu'on allait voir…

               Hélas ! Le sort était traître. Planqué derrière la tenture son avenir lui souriait d'un œil torve. Les dieux étaient hostiles on se demande bien pourquoi. Peut-être s'étaient-ils aussi levés du mauvais pied ?

               Enfin en greluchant des facéties immondes il se lança. Mal lui en prit. S'emmêlant les pinceaux dans les franges du tapis il s'écroula inerte, masse de protoplasme répandue. Douloureux inconfort. Mais Dieu soit loué ! Le mal était bénin. Pas de fracture ouverte ni d'épanchement calamiteux des humeurs internes. Nulle hémoglobine souillant la moquette. Nul besoin du SAMU ou de police secours.

               Il atteignit le métropolitain le plus concomitant. Dévalant vers les profondeurs il atteignit des portillons hostiles. De ces machines à découper le chrétien en tranches ou en rondelles. Suivant réglage.

               Son ticket était valide et il fût sauf. Et même admis parmi les élus, ceux que la rame accueille dans sa chaleur douillette. Là où les effluves d'humanité vous bercent de fragrances sudoripares et d'haleines enrichies à l'oxyde de carbone, si ce n'est de vapeurs d'alcool prohibées en ces lieux publics et conviviaux.

               Alignés en bancroches assoupies les autochtones tenaient d'étranges conciliabules. Ils tapotaient leurs écrans tactiles intuitifs d'un dextre précautionneux, se branchant sur des sites improbables pleins de turpitudes immondes ou d'affaires du siècle à promotion variable terriblement alléchantes.

               Mais il n'avait que faire de ce vain peuple qu'il ignorait superbement. Descendu à Saint Sulpice il fît une halte en la crypte d'icelle et recueillit son âme en des bigoteries niaiseuses mais qui nous font oublier nos arriérés de dettes, nos impayés et nos saisies d'huissier.

               Rasséréné il ressortit. C'est alors qu'il la vit passer. Elle était accorte et fleurette et sentait bon le sable chaud. Sans hâte elle balançait ses rotondités en un roulis précautionneux mais infiniment émouvant. D'un languissant de sourde invite.

              Ce trois fois rien le séduisit. Et prêt à tout jusqu'à l'audace il emboîta sa dérive alanguie. Mais la candeur en tapinois n'était que fourbe hypocrisie. Que jeu d'accroche intéressé. Il avait vu et tout compris… Ah ! On ne l'y reprendrait plus…

               C'est alors que tout désemparé et l'herbe sous le pied coupé il se retrouva tout béant. Ne sachant à quel saint se vouer pour tuer le temps dont il disposait dès lors à profusion, il opta pour son domicile.

               Rentrer chez soi. S'y tenir coi. N'étais-ce pas le plus raisonnable ? Au lieu de se dissoudre en vaine recherche, en quête absolue d’abscons sans fin ? Par chance il attrapa le bus et celui-ci n'était pas bondé. Il pût donc étendre ses membres las et se laisser porter incontinent jusqu'au pied de son domicile.

               Enfin chez lui il exulta. Quelle belle journée il avait passé, pleine de bruit et de rebondissement. Il ne lui restait qu'à noter ses exploits dans ses carnets répertoriés ;

               C'est ce qu'il fit avant de conclure. Oui ! La vie était une fête. Un renouveau de nouveauté. Un délire créatif ininterrompu ! Une manne ! Une jouvence ! Et demain serait un autre jour ! God save the Queen ! Merde à Vauban ! Car honni soit qui mal y pense …

 

                                                               Le Chesnay le 30 novembre 2015

                                                               Copyright Christian Lepère

 

 

"Des cieux gris bleus" - détail

"Des cieux gris bleus" - détail

"Des cieux gris bleus" - détail

"Des cieux gris bleus" - détail

Après

le ras des

paquerettes

nous irons rêver 

dans le ciel plein de splendides aéronefs!

Partager cet article

Repost 0
Published by L'imaginaire
commenter cet article

commentaires