Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2015 2 28 /07 /juillet /2015 20:37
"Nature morte bien fréquentée" - huile sur toile - 60 x 73 cm - 2001

"Nature morte bien fréquentée" - huile sur toile - 60 x 73 cm - 2001

 

          

Le faisceau de His

suite et fin

 

Enfin l’heure a sonné. On m’amène dans la salle d’examen. Le docteur prévu pour ce faire est surchargé et donc remplacé par un jeune. Le contact est spontané. Il m’explique les misères qu’il va me faire subir à son corps défendant. Il va m’introduire une sonde dans le pli  de l’aine puis la faire remonter jusqu’au cœur. Là une électrode est branchée sur l’oreillette, l’autre sur le ventricule, puis des impulsions électriques vont amener le muscle cardiaque à réagir en s’adaptant à des rythmes imposés. C’est très ingénieux mais l’anesthésie est locale et l’on sent ce qui se passe. Et ça fait des gouzi-gouzi… Les décharges électriques provoquent des sensations supportables mais inquiétantes. Enfin on m’apprend que le résultat final est tout à fait rassurant. La fonction sinusale un peu lente, mais rien d’autre à signaler. Me voilà tout content car ça valait le coup de se soumettre à l’exploration pour en savoir plus.

            On me ramène à ma chambre douillette avec un impératif : ne pas plier la jambe droite jusqu’au lendemain pour que ça cicatrise vite et bien. Je vous épargnerai la suite. J’ai été libéré. D’ailleurs mon voisin de chambre également. Demain la chambre 233 aura d’autres pensionnaires. Avec d’autres maux à soigner, d’autres interventions à pratiquer et des suites dont nous ignorons tout. Comme disent les bouddhistes le cycle du samsara va pouvoir se poursuivre et l’impermanence déployer ses fastes sans cesse renouvelés.

            Toutes formalités accomplies je repars pour la Bourgogne. Je ne sais combien a coûté ce petit intermède à la sécurité sociale mais pour ma part j’ai assumé mon rôle, celui du patient qui patiente patiemment en attendant que la conjoncture évolue suivant ses nécessités propres. Ce qu’elle n’a pas manqué de faire.

            Je vais donc reprendre mes activités habituelles en vous souhaitant un bon été et des vacances agréables. Après tout vous le méritez autant que moi, même si votre faisceau de His remplit sa mission avec diligence et ne nécessite pas de mise en observation un peu poussée.

 

                                                                                                                                                                                              La Brosse Conge le 2 juillet 2015

                                                      Copyright Christian Lepère

"Nature morte bien fréquentée" - détail

"Nature morte bien fréquentée" - détail

A bientôt

pour quelques réflexions 

sur la fiction

plus vraie que nature...

Partager cet article

Repost 0
Published by L'imaginaire
commenter cet article

commentaires