Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 13:13
"Pays de Cocagne" - huile sur toile - 50 x 61 cm - 1991

"Pays de Cocagne" - huile sur toile - 50 x 61 cm - 1991

Le faisceau de His

Son utilité, ses aléas

 

 

            Je coulais des jours paisibles en Bourgogne. Mais le destin toujours vigilant ne l'entendait pas de cette oreille. J'avais besoin d'être stimulé et il allait faire le nécessaire. Pas de ramollissement ! On resserre les boulons !  Dans ce cas les aléas de santé sont très efficaces. J'ai donc eu l'obligation de réintégrer la région parisienne pour aller subir des examens cardiaques. Cela va m'amener à vous parler du faisceau de His. Totalement inconnu de moi jusqu'à ce jour mais faisant dûment partie de mon équipement biologique et du votre, soyez-en certain, il a pour mission de régler les impulsions électriques du cœur. C'est lui qui nous maintient en vie en faisant de son mieux. Comme tout dispositif organique il a parfois des défaillances. Il lui arrive même de faire preuve d'un manque de sérieux regrettable.

            J'avais donc quelques petits problèmes en plus des extra systoles qui meublent mon quotidien depuis bien longtemps et que l'on traite avec des cachets et des gélules. Ces fantaisies bien que créatives peuvent être jugées peu souhaitables aux yeux d'une personne aussi consciencieuse que la cardiologue qui me suit. Elle m'avait donc conseillé gentiment mais fermement de me soumettre à examen.

            C'est ainsi que par cette belle journée je me suis engagé sur la nationale 6 pour rejoindre l'autoroute. J'ai dit nationale 6 ? Excusez ma négligence. Elle n'existe plus depuis que des directives administratives l'ont transformée en départementale. Pourquoi ? Pour des raisons budgétaires sans doute en ces temps de crise où l'autorité se défile pour faire des économies.

            Ainsi cette voie qui démarrait à Paris et se transformait ensuite en nationale 7 pour atteindre les rivages de rêve de la grande bleue s'est-elle banalisée. Ah ! Il est loin le temps où Charles Trenet le fou chantant chantait joyeusement cette route enchantée qui « Fait d'Paris un p'tit faubourg de Valence et la banlieue d'Saint Paul de Vence ! ». Nostalgie...Nostalgie…

            A ce niveau bourguignon et avant la Puisaye cette ancienne nationale un peu buissonnière remonte vers la capitale en serpentant le long de la Cure qui alimente l'Yonne qui se jette dans la Seine  avant d'aller se perdre dans l'océan avant de dériver vers la lointaine Amérique. La route est assez sinueuse et traverse des contrées verdoyantes et doucement vallonnées. De petits villages anciens et des lieux-dits bordent le parcours. Et c'est une excellente occasion de respecter le code de la route qui nous enjoint de ne pas dépasser les 50 km à l'heure. Tout cela pour le bien des populations riveraines, des enfants des écoles et l'allongement de la durée de vie vagabonde des chiens et des chats.

            C'est donc paisiblement que je traversai les petites agglomérations. Voutenay, Arcy sur Cure, Vermenton, Cravant Bazarnes. Tous ces lieux dont mon frère aîné connaissait la succession exacte à un âge fort tendre, suscitant l'admiration de la famille (Mais où va-t-il chercher tout ça?). C'est que le futur instituteur s'entraînait déjà à classer et répertorier avant de devenir un fanatique de l'identification des automobiles et des autocars d'après leurs plaques minéralogiques. D'un seul coup d’œil il identifiait le véhicule le plus furtif ou le plus véloce, celui qui vous dépasse en sommet de côte, dans un virage  sans visibilité et dans la plus parfaite illégalité. Je me demande pourquoi il n'est pas devenu gendarme, mais les voies du destin sont impénétrables. Il aurait pu aussi se faire des revenus subsidiaires en participant avec brio à des jeux radiophoniques . Hélas une grande timidité et une modestie bien naturelle lui interdisaient toute velléité d'étaler en public ses capacités. A moins que ce ne fut une peur panique de ne pas se montrer à la hauteur…

 

                                                    à suivre...pour atteindre le faisceau de His

 

                                        

"Pays de Cocagne" - détail

"Pays de Cocagne" - détail

"Pays de Cocagne" - détail

"Pays de Cocagne" - détail

Partager cet article

Repost 0
Published by L'imaginaire
commenter cet article

commentaires