Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 08:16
"Vaisseau mal famé" - huile sur toile - 61 x 50 cm - 1988

"Vaisseau mal famé" - huile sur toile - 61 x 50 cm - 1988

Il n'y a pas de pilote dans l'avion

 

             Atteint de convulsions le monde part à la dérive, bouillonne, s'oppose et s'entre-déchire. Partout ce ne sont que conflits d'intérêts, menées expansionnistes et âpres luttes d'egos sordides et boursouflés. Des vagues de prosélytisme délirant, des flambées d'enthousiasme xénophobe, des proclamations exaltées s'opposant à des vues cyniques. Des enthousiasmes délirants se brisant sur des oppositions farouches.

              Cela rappelle assez la grande époque de la Renaissance. Un prodigieux renouveau, un essor humaniste sur fond de turpitudes ravageuses. Partout en Europe et notamment dans cette Italie qui n'existait pas encore ce ne sont que luttes fratricides, combats incertains, alliances hâtives et trahisons inévitables. Les duchés s'opposent aux villes libres, les royaumes aux comtés. Et pour assurer l'ambiance des hordes de mercenaires combattent sans états d'âme pour le plus offrant, quitte à changer de camp dans la nuit parce que c'est mieux payé.

              Devant l'état actuel du monde on est tenté de conclure que décidément il n'y a pas de pilote dans l'avion...J'en parlais avec mon fils il y a peu au téléphone et voilà qu'il me rétorque : « Mais si ! Il y a des pilotes dans l'avion ! » Et d'enchaîner preuves à l'appui. Bon sang ! Mais bien sûr ! Il y a tout un tas de pilotes. Des hommes, des femmes et non des moindres. Vous voulez des noms ? Barack, Wladimir, les chefs de Daesh et de Boko Haram et Angela et jadis Margaret Thatcher… Le problème est qu'ils sont tous dans la cabine, pleins de fougue et d'enthousiasme, sûrs de leur fait et en total désaccord sur les mesures à prendre.

              Certains voudraient remettre les gaz pour reprendre de l'altitude tandis que d'autres sont pour un atterrissage en catastrophe. Certains voudraient économiser le carburant pour atteindre des lieux plus sûrs et d'autres sont en train d'endosser leur parachute  ou de presser le bouton de leur siège éjectable. D'autres enfin sont prêts à s'emparer des commandes pour aller au septième ciel après s'être écrasés sur les tours jumelles du Worl Trade Center.

              Entre les tenants des méthodes bio et les adeptes du productivisme intensif, entre les frileux, les timorés, les pisse-vinaigre et les jusqu'au boutistes, toutes les options s'opposent, se conjuguent, se déclinent, se négocient et signent des alliances avant de se combattre au lance-flamme dans des terrains truffés de mines anti-personnel.

              Donc le monde est piloté. Surabondamment piloté. Soumis à des ordres impératifs ne souffrant nulle discussion. Et chacun est sûr d'avoir raison. Libéralisation tous azimuts laissant le renard libre dans la basse-cour libre ? Dirigisme précautionneux ? Dictature du sous-prolétariat ? Bio ? O.g.m. ? Et quoi encore ? A Fukushima ce n'est pas terminé. Il y a des fuites d'eau radioactives...En France on va construire de nouvelles centrales nucléaires, mais simplement pour remplacer les anciennes bien obsolètes...Rassurez-vous ! Les glaces de l'Arctique s'obstinent bêtement à fondre sans tenir compte des désirs les plus légitimes des ours polaires. Et la vallée de Chamonix est une des plus polluées de France, mais c'est dû à une sorte de microclimat qui forme une sorte de couvercle sur la vallée et qui stagne sur place avec obstination. On n’a pas idée ! Et que fait la police pendant ce temps ?

              Allons ! Pas de panique ! Nous sommes gouvernés et encadrés. Il n’y a plus qu’à faire confiance. A qui ? Mais aux responsables puisque c’est leur rôle. Ils ne sont pas d’accord entre eux ? Ça peut s’arranger, il suffit de débattre et de peaufiner les arguments. D’ailleurs tant qu’on discute ça prouve qu’on est encore en démocratie. Et puis tant qu’on a la santé…La grippe réattaque ? Les vaccins n’ont pas vraiment ciblé la bonne souche de virus ? On va revoir ça. Les essais sont en cours. Faites confiance !

Et en attendant portez-vous bien !

 

                                                          Le Chesnay le 25/février 2015

                                                          Copyright Christian Lepère  

"Vaisseau mal famé" - détail

"Vaisseau mal famé" - détail

"Vaisseau mal famé" - détail

"Vaisseau mal famé" - détail

Après ces considérations planétaires

il sera temps de reprendre pied

sur la pesante matière.

J'envisage donc

pour la prochaine fois

de vous parler du minéral et de ses qualités

avec

"Dur comme pierre"

A moins que les aléas conjoncturels ne me détournent de ce projet.

Partager cet article

Repost 0
Published by L'imaginaire
commenter cet article

commentaires