Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 06:57

Chose promise, chose due!

Voici donc le texte fondateur 

de la

Charte FABER 21

203 - CHARTE FABER 21
203 - CHARTE FABER 21

Information personnelle

J'ai l'honneur de participer à l'exposition suivante 

en excellente compagnie

 

203 - CHARTE FABER 21
203 - CHARTE FABER 21
Peinture de Lamy - "A sotte question pas de réponse"

Peinture de Lamy - "A sotte question pas de réponse"

De quoi vous parlerai-je la prochaine fois?

On verra bien...

 

Pour le moment vous pouvez vous exprimer

à propos de la  Charter Faber 21

(selon votre humeur)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'imaginaire
commenter cet article

commentaires

Altmayer Bruno 09/09/2014 11:54

Bonjour cher confrère,
Bien entendu, je souscris tout à fait à cette charte et à ses valeurs. Je n'en reste pas moins lucide pour autant, notre avenir artistique étant sérieusement compromis par le marché international devenu exclusivement financier et qui me parait pour longtemps indéboulonnable, dans la mesure où la main-mise de l'argent (la grenouille verte- le dollar) n'est pas prête de céder à la résilience, à la sobriété heureuse, à l'humanisme, à la beauté, à la spiritualité... Il faudrait que tout le système s'effondre ! On peut rêver...
Un ami peintre breton, qui partage nos valeurs également, me disait récemment avoir rencontré le directeur des Beaux-Arts de Rennes qui lui annonçait la fermeture prochaine des départements peinture et sculpture... Sans doute au profit des multimédias et des concepteurs plasticiens-vidéastes-installateurs en tous genres... Il faut pourtant continuer à y croire et à persévérer dans notre lutte, car il s'agit bien de cela, il s'agit bien de survivance, de résistance et je serai toujours à vos côtés...
Mais qui luttera encore dans 10 ou 20 ans ? Qui saura encore peindre ou sculpter ? Qui aura encore envie de passer des heures devant son chevalet ? Qui trouvera encore le plaisir à arpenter nos salons boudés par la presse, qui finiront par disparaitre faute de moyens et de volontés politiques (Faérie en est un exemple !) ou faute d'organisateurs renouvelés...
Je ne pose que des questions, je m'en pose sans cesse confronté depuis si longtemps à cet ostracisme, à ce pouvoir impérialiste et étatique de la culture officielle avec toutes ses institutions en AC qui nous font passer pour des Ré-AC .
J'ai assisté récemment au vernissage du groupe Libellule conduit par Lucas KANDEL, invité pour la deuxième fois je crois par la ville de CHAUMONT en Champagne dans un superbe lieu en plein centre ville, les artistes étaient quasiment tout aussi nombreux que les visiteurs... Désolant. Problème de Com ? Manque d'intérêt du public ? Tout le monde devait être devant son écran de télé...
Je vais continuer à peindre et à croire en nos valeurs quoi qu'il m'en coute, à garder mon téléviseur débranché, mais les questions que je me pose resteront sans doute sans réponse de mon vivant...
Bruno Altmayer