Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 09:13
"Périls du voyage" - huile sur toile - 73 x 60 cm - 1988

"Périls du voyage" - huile sur toile - 73 x 60 cm - 1988

 

Paris ville accueillante

(suite)

 

            Un monsieur très bien croise mon chemin. Aimablement je lui demande de m’indiquer l’avenue de la Motte Piquet. « I don’t know… » me répond-t-il, aimablement, ce qui en bon français veut dire qu’il n’est pas vraiment du quartier. Un peu plus loin c’est une petite famille qui me croise. Cette fois –ci on me répond par des mimiques perplexes signifiant une totale incompréhension de la demande. Sont-ils espagnols ? Ou allemands ou autres ? Je ne le saurai jamais car un autre badaud se présente pour m’avouer son incompétence avec force gestes mais aucune formulation verbale. La preuve est faite. Aucun parisien francophone à l’horizon. Perplexe je tourne en rond mais voici qu’une dame très bien est en train de renseigner le digicode à l’entrée d’un bel immeuble. Si elle habite cet endroit huppé, elle doit connaître les environs. Miracle ! Elle connaît  et s’exprime de façon précise en un langage châtié. De plus elle est aimable.
            Je vais donc remonter l’avenue Suffren sous la pluie pour arriver enfin au Village Suisse. Mais le sort est contraire. Si l’entrée principale est grande ouverte, tout le reste est clos. A perte de vue ce ne sont que vitrines éteintes et rideaux de fer baissés. Une seule lumière luit, celle d’un restaurateur de tableaux qui m’accueille gentiment et m’explique que le Village Suisse est fermé  mardi et mercredi. Voila ! C’est bien ma faute ! J’aurais du me méfier. Pourtant sur Internet on ne m’avait pas prévenu de ces horaires particuliers.

            Mais mon incompétence à prévoir et maîtriser ce qui m’advient est, bien qu’assez banale pour un français moyen, un peu excessive pour une personne de mon âge qui devrait faire plus attention à ses ressources financières. Au lieu de cela je vais dilapider ma pension de retraite en achat de billets de train plein tarif. Même si c’est pour la bonne cause. Même si c’est pour promouvoir la diffusion de mes œuvres aux quatre coins du monde et tenter de faire connaître une  vision toute personnelle. Mais pardonnez moi ceci ne vous concerne sans doute pas. Alors gérez vos affaires. Faites bien tout le nécessaire et soyez aimables avec vos proches car ils en ont bien besoin.

 

                                                        Le Chesnay le30 janvier 2014

                                                        Copyright Christian Lepère

 

"Périls du voyage" (détail)

"Périls du voyage" (détail)

La suite

 

Si cette vision du monde  ne vous réjouit pas trop,

reprenez espoir !

La prochaine fois

« Le monde à portée de main »

vous montrera du positif et du concret !

            

Partager cet article

Repost 0
Published by L'imaginaire
commenter cet article

commentaires